Publié le
Jeudi 16 février 2017

Vers une gestion immatérielle du matériel ?

Des plateformes d’échange ou de location de matériel agricole fleurissent sur internet. Elles ne sont qu’un élément de l’ère du numérique qui avance, sans se soucier des habitudes et relations existantes jusque-là sur le terrain. Des agriculteurs y trouvent un complément de revenu. 

Pour faire face à cette “concurrence”, les Cuma s’interrogent : comment s’équiper en nouvelles technologies, répondre aux demandes de plus en plus exigeantes et spécifiques des adhérents, sans entrer dans des investissements inconsidérés ? Numérique, internet, etc., tout cela reste “des outils”, ce sont les hommes derrière qui mènent les stratégies. 

Les outils numériques pourraient effectuer le travail fastidieux de suivi de matériel, et offrir de nouvelles opportunités dans les Cuma. Ou entre ETA. Ou chez les concessionnaires, pour valoriser un parc occasions qui dort. Mais les réflexions ont le temps de mûrir : la révolution en marche ne semble pas avancer à grands pas.

Frédéric Gérard

Frédéric Gérard

Voir plus

Le journal
22 mai 2020 - N° 21
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche