Publié le
Vendredi 7 mars 2014

Vente de reproducteurs moyenne à Chenillé-Changé

"On avait connu de très bonnes ventes depuis un moment, celle de mercredi au Domaine des Rues a été moyenne, sans plus” commente Jean-Luc Besson, d'Elevage conseil Loire Anjou. “Le public n'était pas présent en nombre, même si c'est difficile à chaud de faire le bilan.” Quarante-cinq animaux Blonde d'Aquitaine, Charolaise, Limousine et Rouge des Prés étaient présents, mais il n'y avait pas de mâles de race Parthenaise.

“Le potentiel d'acheteurs était là pourtant”

Malgré une bonne présentation, notamment en Charolaise et Limousine, “il y a eu moins d'animaux vendus et avec des écarts de prix entre les races. La moyenne se situe entre 2 300 et 2 600 € par taureau, c'est-à-dire ce qui se pratique habituellement en élevage” poursuit Jean-Luc Besson. “Des éleveurs sont venus pour acheter mais sont repartis sans animaux. Pour certains, c'est encore un peu tôt pour mettre les animaux à l'herbe. On peut trouver des explications différentes selon les races. Certains dans le public auraient souhaité des animaux un peu plus âgés.”


Elevage conseil Loire Anjou et ses partenaires (chambres d'Agriculture, organisations de producteurs, GDFS, coop d'IA, etc) renouvelleront l'opération. “Le Domaine des Rues convient bien pour ce type de manifestation d'élevage car c'est un lieu convivial. En leur présentant un animal par race, les éleveurs ont apprécié les critères à prendre en compte à travers le choix d'un reproducteur.”


Christian Evon



Christian Evon

Voir plus

Le journal
29 mai 2020 - N° 22
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche