Publié le
Vendredi 16 octobre 2020

Un système tout herbe avec des "vieilles prairies"

Pierre et Bernard Messager, deux frères associés convaincus des vertus du système herbager. Ici, sur une prairie implantée...
Pierre et Bernard Messager, deux frères associés convaincus des vertus du système herbager. Ici, sur une prairie implantée il y a vingt-huit ans.
Article réservé aux abonnés

Chez Pierre et Bernard Messager, en Mayenne, les prairies vieillissent au maximum, pour réduire les coûts, mais pas que. Durant leur carrière, les éleveurs ont évité de bousculer les écosystèmes. Sans que le lait en pâtisse.

La prairie est verte, à faire pâlir les collègues éleveurs du département. Le Genest-Saint-Isle est réputée pour être une commune humide et bien arrosée. "Ici, en été, c’était jauni", témoigne cependant Pierre Messager. "On n’a pas eu d’eau à partir de début août." Courant septembre, les choses sont revenues "à la normale".

"C’est une prairie en vallon, décrit Bernard, le frère et associé. Le fond est plus profond, le sommet un peu argileux, plus séchant." Depuis les bâtiments, elle descend vers un écrin de haies. La prairie en question a...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 16 octobre 2020 - N° 42
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
30 octobre 2020 - N° 44
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche