Publié le
Vendredi 27 février 2015

Un “cartel du yaourt “ soupçonné d’entente sur les prix

L’Autorité de la concurrence enquête depuis plus de trois ans sur plusieurs fabricants de produits laitiers frais, dont Lactalis, Yoplait, Novandie et Senoble, soupçonnés de s’être concertés sur des prix et la répartition du marché révèle mardi Le Figaro.="text-align:>

Réunions dans des hôtels ordinaires de région parisienne ou en province, carnet secret, téléphone souscrit au nom de la compagne d’un des participants : tous les éléments d’une entente tacite sont là, révèle ce mardi le Figaro.

L’Autorité de la concurrence a simplement indiqué qu’”une décision sera rendue dans quelques semaines “ sur cette affaire, se refusant à faire le moindre commentaire d’ici là.

Entente sur les prix et les volumes


Le cartel aurait duré entre  2006 et  2012 et portait principalement sur un accord visant à définir en commun les prix lors des appels d’offres de la part des distributeurs pour la production de leurs MDD, permettant aux sociétés en question de se partager le marché. Mais dans un contexte de concurrence acharnée entre distributeurs pour obtenir des prix toujours plus bas et de fortes variations des cours du lait, elle a fini par tourner court, certains des participants ne respectant pas toujours les termes des accords conclus, affirme le Figaro. 

L’enquête aurait débuté en août 2011 au moment où Yoplait est venu dénoncer l’entente à l’Autorité, (puis Senoble) afin de bénéficier d’une procédure de clémence..

Des sanctions probables


Selon le quotidien, les industriels se sont défendus devant l’Autorité lors d’une réunion en novembre 2014 mais n’ont, semble-t-il, pas entièrement convaincu puisque l’organisme “s’apprête à sanctionner une petite dizaine “ de fabricants. Ils s’exposent à une amende, qui devrait toutefois “être bien moindre que celles infligées aux producteurs de shampoings et de lessives”, avance Le Figaro. En 2011, trois fabricants de lessives s’étaient vus infliger par l’Autorité une amende de 361  millions d’euros pour s’être concertés pendant six ans sur leurs prix et promotions.

="text-align:>

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche