Publié le
Vendredi 9 septembre 2016

Space : un salon qui veut proposer des solutions en période de crise

Cette année encore, le Space fait le plein avec près de 1 500 exposants sur 70 000 m2 de surface nette d'exposition.
Cette année encore, le Space fait le plein avec près de 1 500 exposants sur 70 000 m2 de surface nette d'exposition.

Le Space, qui se déroule du 13 au 16 septembre au parc des expositions de Rennes, accueillera encore près de 1 500 exposants, pour sa trentième édition.

Cette année encore, le salon de l'élevage devrait accueillir plus de 100 000 visiteurs en quatre jours. Les crises qui impactent la plupart des productions ne devraient pas entraîner de baisse d'affluence. “Nous sommes au même nombre de réservations que l'an dernier à pareille date”, a pu constater la commissaire générale Anne-Marie Quemener. Le Space avait totalisé 106 000 entrées. Côté exposants, pas de baisse, on en comptera près de 1 500, dont un tiers d'étrangers.="text-align:>

Le Space se veut le rendez-vous “de tous les éleveurs pour se redonner confiance, construire ensemble l'avenir du secteur et donner des clés de lisibilité pour demain”, rabâchent ses organisateurs. Un lieu de rencontres et d'échanges, mais surtout un lieu de présentation d'innovations. Cent soixante candidatures ont été déposées pour les Innov'space, qui récompensent les innovations technologiques dans le domaine de l'élevage. La plateforme Recherche & Développement aura cette année pour thème la réduction des gaz à effet de serre. Les ingénieurs des chambres d'Agriculture interviendront sur la façon d'améliorer ses performances zootechniques, sur la fertilisation optimisée grâce à l'imagerie aérienne par drones, sur la production d'aliments à la ferme, ou encore sur l'utilisation d'équipements pour une alimentation de précision permettant de réduire les rejets. Des agriculteurs viendront aussi témoigner durant trois minutes chacun sur les expériences qu'ils ont menées. L'empreinte écologique sera également abordée lors de l'un des déjeuners débats organisés par la FRGEDA Bretagne, vendredi 16.

Au total, sur les quatre jours du salon, 70 conférences, colloques et débats sont programmés, ce qui fait du Space “un événement absolument unique en la matière”, claironnent ses organisateurs.

National Montbéliard et National Rouge des prés


Au salon génétique, deux races bovines proposeront un concours national. La Montbéliarde, race à l'honneur, exposera 58 animaux. Elle n'avait pas organisé de National au Space depuis 2004. Une vente aux enchères Genomic élite sera organisée parallèlement au concours, mercredi 14. Deux visites d'élevages seront aussi proposées “pour montrer l'atout rentabilité de la Montbéliarde”.

Cette année, le concours national, en race à viande, sera pour la Rouge des prés. Soixante-dix animaux sélectionnés parmi 117 candidatures, provenant de 33 élevages (essentiellement du Grand-Ouest) concourront mardi 13. Comme pour la Montbéliarde, l'effectif est plutôt modeste, en raison de la limitation des places. Ce sera aussi l'occasion, pour la race, de présenter officiellement les résultats de son étude Quafima sur
la tendreté et l'adiposité de la viande Maine-Anjou.

Toutes races confondues, 550 bovins et 150 chèvres et moutons participeront aux concours du Space. Un spécial de la race Mouton vendéen aura lieu mardi 13 après-midi.

Cette 30e édition se déroulera sur fond d'état d'urgence, tous les visiteurs seront donc fouillés à l'entrée. Les forces de l'ordre seront présentes en nombre, d'autant qu'en cette période de campagnes de primaires d'avant élection présidentielle, les personnalités politiques seront nombreuses à venir se montrer.

Antoine Humeau


Retrouvez nos pages spéciales sur le Space dans notre édition datée du 9 septembre 2016.


Vous allez au Space ? Venez nous voir sur notre stand hall 5, allée A, stand 14. 





="text-align:>

Antoine Humeau

Voir plus

Le journal
29 mai 2020 - N° 22
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche