Publié le
Samedi 31 octobre 2020

Protéger le colza du charançon du bourgeon terminal

La lutte contre les larves du charançon n’est pas possible avec les insecticides disponibles. La lutte vise donc les adultes...
La lutte contre les larves du charançon n’est pas possible avec les insecticides disponibles. La lutte vise donc les adultes avant qu’ils ne pondent, à l’automne. (photo d’archives)
Article réservé aux abonnés

L’observation des parcelles de colza et cuvettes jaunes, et des réseaux d’observation comme le BSV, permet de décider s’il est opportun ou non de le protéger contre le charançon du bourgeon terminal. Le point avec Terres inovia.

Tous les colzas ne sont pas égaux face au charançon du bourgeon terminal, et tous ne présentent pas la même sensibilité aux dégâts de ravageurs.

La cuvette jaune permet de détecter l’arrivée du charançon dans sa parcelle mais contrairement à certaines idées reçues, il n’existe pas de relation entre le nombre...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 30 octobre 2020 - N° 44
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
20 novembre 2020 - N° 47
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche