Publié le
Vendredi 27 juin 2014

Préparer l’après-quotas : entre ébullition et prudence

En 2014, on se trouve à la veille de changements importants dans le lait. On perçoit à tous les échelons une certaine ébullition : négociations européennes, projets des industriels ou des producteurs.
La fin des quotas l’explique, mais peut-être aussi est-ce l’évolution des restructurations agricoles qui se poursuit ? Les départs en retraite nombreux, alliés aux prévisions d’augmentation de la production modifient le métier. Les robots de traite continueront de se vendre.
Pour autant, les uns et les autres jouent la carte de la prudence. Les industriels ont pour condition sine qua non de leur santé de n’absorber que du lait qu’ils pourront valoriser.
Par ailleurs, Sodiaal a sondé ses producteurs : la moitié ne compte pas produire plus. Pour eux, l’objectif premier reste de tirer un revenu : les investissements pour produire seront parfois trop lourds. Et eux aussi pensent à leur santé. Les journées n’auront que 24 heures, même après 2015…
Rémi Hagel



Rémi Hagel

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche