Publié le
Vendredi 13 septembre 2013

Pas obligatoire mais tellement utile, le GPS RTK

Le système GPS n'est plus à expliquer. Par contre, il existe différents systèmes dont la précision va de 50 cm à 2 cm. La précision à 2 cm près est donnée par le système RTK (cinématique en temps réel, en anglais). En fait c'est le même signal GPS donné par des satellites mais corrigé cette fois par une station de base fixe. La station compare sa position donnée par GPS à sa position réelle et en déduit la correction à apporter, correction qu'elle transmet en permanence aux récepteurs des tracteurs (ou autres matériels pulvérisateurs, moissonneuses,etc.) pour qu'ils puissent corriger le signal GPS qu'ils reçoivent. Bien sûr tout cela a un coût. On peut souscrire un abonnement auprès d'un concessionnaire si celui-ci dispose d'une base fixe. On peut aussi acheter un signal à des opérateurs qui peuvent être éloignés mais qui disposent de plusieurs stations de base. La précision est aussi bonne. Et on peut avoir sa station chez soi pour 13 000 à 19 000 euros.


Un bel avenir



Le positionnement à 2 cm près doit s'accompagner du système de pilotage automatique sur le véhicule utilisé. En matière de semis et de semis de précision derrière strip till, l'intérêt est de pouvoir décaler les deux opérations. Suivant les sols, il peut être intéressant de passer le strip till à l'automne et semer au printemps ou plus simplement de laisser le sol se réchauffer pendant quelques jours après le passage du strip till et semer ensuite. C'est possible en laissant le semoir assez libre vis-à-vis du tracteur pour suivre les traces du strip till mais avec un guidage par système RTK, c'est encore plus sûr. Et les applications sont tellement multiples (travailler la nuit, en mauvaise visibilité, etc.) que les balises vont se multiplier sur le terrain et le RTK devenir dans les équipements de série.



Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche