Publié le
Vendredi 1 avril 2016

Ne pas se précipiter pour les semis de maïs fourrage

Réaliser un semis très précoce, voire ultra-précoce, sous-entend une plus grande prise de risque. La durée semis - levée peut être plus longue et la période post-levée plus souvent exposée à des températures inférieures à 10 - 12 °C. Sur la base de ce critère, “les semis réalisés à partir du 10 au 15 avril pour
le nord France ont de meilleures chances de réussite”.
Dans bon nombre de régions, la somme de températures est le facteur limitant qui oriente le choix de la précocité variétale. Objectif, récolter en bonnes conditions à 32 % MS plante entière. Plus une variété est tardive, plus le potentiel de rendement est élevé. En revanche, “un semis tardif met en difficulté la maturité, c’est-à-dire le rendement et la qualité, sauf à changer de groupe de précocité... ce qui revient à diminuer le potentiel de rendement”. Il convient donc d’être prêt à semer dès que le risque de températures trop fraîches est fortement diminué. Si le stress hydrique estival est avéré, un semis précoce permet d’avancer la date de floraison et d’assurer la fécondation dans de meilleures conditions.


Une alchimie entre précocité variétale et date de semis



L’incontournable ressuyage



“Semer tôt ne se décide pas uniquement sur un calendrier.” Il faut aussi attendre que le sol soit ressuyé pour qu’il se réchauffe mieux. Le travail du sol doit procurer un profil sans semelle, sans lissage et sans compaction, favorable à l’enracinement. Le lit de semences doit être propice à une levée homogène et rapide. “Un bon travail du sol en conditions ressuyées apportera plus de résultat qu’un semis réalisé quelques jours plus tôt en sol non ressuyé.”


En semis précoce, un engrais starter booste le démarrage de la culture. Les plantes s’implantent mieux et sont moins sensibles aux attaques des ravageurs. Cependant, rien n’est garanti et le coût n’est pas négligeable. “Les meilleurs résultats s’observent pour des semis précoces, dans des parcelles froides avec un potentiel de rendement élevé.”


La protection insecticide de la semence est aussi une assurance contre les ravageurs souterrains. Traitement de semences ou microgranulés dans la raie de semis protègent la jeune plante et sécurisent le peuplement.


Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche