Publié le
Jeudi 17 septembre 2020

“Mon obsession, c’est notre souveraineté et notre indépendance alimentaire”

Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture	: “Le plan de relance vise à créer une France plus forte à l'avenir, ce qui ne fera pas sans notre secteur agricole et agroalimentaire.”
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture : “Le plan de relance vise à créer une France plus forte à l'avenir, ce qui ne fera pas sans notre secteur agricole et agroalimentaire.”
Article réservé aux abonnés

A défaut de salon cette année, les organisateurs rennais ont rassemblé des responsables professionnels, mercredi 16 septembre, dans l’enceinte même du Parc des expositions, pour une table ronde visant à mettre en lumière la chaîne alimentaire et tous ses maillons. Pendant deux heures, ils ont débattu avec le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie.

Atravers le plan de relance, notre ambition est de créer une France plus forte, mais on n’y arrivera pas sans une agriculture forte”, a lancé Julien Denormandie à ses interlocuteurs. “Le volet agricole du plan de relance, c’est 1,2 milliard d’euros de crédits, qui s’ajoutent aux crédits du ministère et aux aides de la Pac, sur des enjeux essentiels comme le...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 18 septembre 2020 - N° 38
(Version numérique 1,90 €)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche