Publié le
Vendredi 25 septembre 2020

McDo choisit le label rouge de Loué pour les œufs de ses EggMcMuffin

Grégory Kervalla (éleveur), Véronique Cantin (maire de Neuville), Remi Rocca (directeur achats McDonald’s France), Julien Canal (propriétaire McDo Carrefour sud Le Mans) et Yves de la Fouchardière (directeur de la Cafel).
Grégory Kervalla (éleveur), Véronique Cantin (maire de Neuville), Remi Rocca (directeur achats McDonald’s France), Julien Canal (propriétaire McDo Carrefour sud Le Mans) et Yves de la Fouchardière (directeur de la Cafel).

McDonald’s France propose depuis ce mois-ci des œufs Label Rouge de Loué dans ses EggMcMuffin. L’opération représente volume de 35 millions d’œufs par an.

Trente-cinq millions d’œufs Label Rouge de Loué par an : c’est le volume contractualisé depuis ce 23 septembre entre McDonald’s France, la Cafel, Lœuf et Cocotine (groupe Eureden). Leurs représentant viennent de signer un accord de partenariat dans l’exploitation de Géraldine et Grégory Kervella. Ils possèdent deux bâtiments de pondeuses à Neuville-sur-Sarthe, au nord du Mans (Sarthe).

“Nous avons commencé à construire une filière œufs avec Loué dès 2015” rappelle Rémi Rocca, directeur des achats de McDonald’s France. Cet accord représentait alors 8 millions d’œufs de poules élevées en plein air par an, utilisés pour les EggMcMuffin. Ce sandwich était proposé pour les petits déjeuners. C’est sous le double effet de la croissance de la demande pour que ces produits soient proposés toute la journée et de la structuration de la filière Loué que les partenaires peuvent quasiment quadrupler les volumes et, surtout, sécuriser un 100 % Label Rouge.

Les partenaires quadruplent leur volume

“Il s’agissait jusqu’ici d’œufs plein air Loué, désormais il s’agira d’œufs plein air Label Rouge Loué” précise Yves de la Fouchardière, directeur de la Cafel. “Il nous fallait pouvoir sécuriser un volume d’œufs suffisant pour l’ensemble des restaurants de la marque dans les bons calibres.” Ce volume représente en effet un peu moins de 10 % de la production de ses 250 éleveurs de pondeuses. Le nouveau partenariat avec McDonald’s représente donc l’équivalent de la production complète d’une trentaine d’éleveurs, mais tous les éleveurs contribueront car il concerne des gros œufs d’un calibre spécifique. “A tel point que le centre de conditionnement y a dédié un robot” confirme Bruno Mousset, directeur adjoint du pôle amont de LDC.

Le quatrième partenaire de la filière est Eureden, via sa filière PEP (marque Cocotine). C’est dans son nouveau site de Sologne, à Lamotte-Beuvron, totalement dédié, que les œufs coquilles sont pasteurisés afin d’être distribués en toute sécurité dans l’ensemble des restaurants McDonald’s de France. “Nous avons mis en place un process tout à fait nouveau pour sécuriser la qualité sanitaire des œufs car ils sont cassés dans les restaurants eux-mêmes” explique Nicolas Roland, directeur de PEP, la filière œuf d’Eureden.

McDonald’s achète également depuis trois ans des ailes de poulets de Loué pour ses wings, une belle opportunité puisque ce morceau de découpe n’était jusqu’alors pas valorisé sous Label Rouge. “Nos restaurants ne peuvent les proposer qu’un mois par an car la production ne suffit pas pour plus” sourit Rémi Rocca.

Yanne Boloh
Le journal
23 octobre 2020 - N° 43
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche