Publié le
Jeudi 25 juin 2020

Mayenne : les services de remplacement veulent rebondir après le Covid

Rose-Marie Guillopé, à gauche, remplace Céline Lemesle, à droite, tandis que Sylvie Crétois assure la présidence.
Rose-Marie Guillopé, à gauche, remplace Céline Lemesle, à droite, tandis que Sylvie Crétois assure la présidence.
Article réservé aux abonnés

Les services de remplacement de la Mayenne ont souffert de la crise du Covid-19, avec une forte baisse d'activité. Celle-ci pourrait se prolonger si les agriculteurs prenaient moins de congés cet été.

C'est un mois de juin particulier pour les services de remplacement (SR) de la Mayenne : ils changent de directrice alors que se termine le confinement et que se prépare l'été, dans des toujours conditions troublées par le Covid. Céline Lesmele quitte la direction de la fédération départementale fin juin, après quatre années et demie à ce poste. Elle est remplacée, depuis le 2 juin par Rose-Marie Guillopé, ancienne directrice de l’AMF 53.

Le contexte n'est pas simple pour la nouvelle recrue. Le Covid a laissé des traces....

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 26 juin 2020 - N° 26
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
10 juillet 2020 - N° 28
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche