Publié le
Jeudi 12 novembre 2020

Maïs population : le Civam 72 veut créer un groupe d’échanges

Jean-Marc Maudet a accueilli une journée découverte, fin septembre, avec le Civam 72.
Jean-Marc Maudet a accueilli une journée découverte, fin septembre, avec le Civam 72.
Article réservé aux abonnés

Suivant la Loire-Atlantique, la Sarthe s’intéresse au maïs population. Le Civam 72 va créer un groupe d’échanges suite à sa journée découverte, fin septembre, chez Jean-Marc Chedet à Avoise. Elle a rassemblé une vingtaine de personnes, dont des enseignants de lycée agricole.

Les maïs population, ou variétés paysannes, présentent une large diversité génétique. C’est l’un des intérêts mis en avant par les agriculteurs qui en cultivent et font leurs semences. Leurs trois principales motivations, selon le Civam, sont de gagner en autonomie puisque les semences sont produites sur la ferme après les échantillons initiaux, mais aussi de mieux résister aux sécheresses...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 13 novembre 2020 - N° 46
(Version numérique 1,90 €)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
27 novembre 2020 - N° 48
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche