Publié le
Mercredi 26 août 2020

[Ma vie avant l'agriculture] “Je suis passé de la mécanique automobile aux chèvres”

-
-
Article réservé aux abonnés

Anthony Dubas concrétise son projet en démarrant ce mois-ci la transformation du lait de ses chèvres. Il y a 7 ans, mécanicien en automobile, il rêvait d’être son propre patron et de travailler dehors avec des animaux.

L’ancien poulailler de la Riollonnière héberge 84 chèvres, un cheptel construit depuis trois ans par Anthony Dubas, 38 ans. Originaire du Maine-et-Loire, il s’est installé fin 2019 à Requeil, en sud Sarthe avec l’objectif de transformer son lait bio. Le nouvel éleveur lance cet été, après une phase de tests, la production de faisselles et de fromages qui seront commercialisés via des Amap et des petites surfaces locales. “Je voulais du calme, j’ai choisi par exemple de fabriquer les cornadis...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 28 août 2020 - N° 35
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
23 octobre 2020 - N° 43
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche