Publié le
Vendredi 26 avril 2013

Les jeunes éleveurs de Normande se préparent au Fan show d’été en Mayenne

Très dynamiques, les nouvelles recrues de la Normande démontrent déjà des qualités et une franche passion pour la race aux trois couleurs. Le 22 avril, ils se sont rassemblés pour une journée consacrée à la préparation aux concours, en attendant juillet.

A la Foire de la Madeleine, à Mayenne, l’association May’Normande se mettra en valeur les 20 et 21 juillet. Comme en 2011, elle aura un ring de 400 m2, entouré de stands de partenaires, et d’animations. Il y aura le départemental, et pour la première fois, un concours spécial jeunes : “Il y aura 100 génisses, menées par 100 jeunes de toute la France. Le samedi, seront jugés les animaux, le dimanche, uniquement les présentateurs.” La branche jeune de l’association, May’Dynamic­, membre de Fan (futurs architectes de la Normande­) prépare déjà l’événement. Après un concours jeune à Saint-Etienne, qui a insipiré le Fan show qui aura lieu en juillet à Mayenne, certains ont suivi une école de préparation au concours, avant le Space. Ils transmettent aujourd’hui à leurs jeunes collègues les secrets qu’ils y ont appris pour gagner.

“Regarde le juge”

Lundi, chez Vincent Gesland, à Brecé, cela ressemblait à une animation de centre aéré. Sauf que l’animation portait bien sur la Normande et que, malgré les vacances, “les premiers sont arrivés à 7h30” pour commencer à préparer les premières vaches. Les plus jeunes ont 8 ans, les plus vieux 25 ans. “Si ta vache se déplace bien, ne la regarde pas, il faut que tu regardes le plus possible le juge”, entend-on dans le ring de paille installé pour l’occasion.

Les jeunes font le tour de trois ateliers : nettoyage et clippage des animaux, dressage et aptitude à la présentation, puis initiation à la pose photo. Pour les plus aguerris, il y a aussi la préparation de litières de concours -“une couche de paille, une couche de copeaux, etc.”- et à l’alimentation des championnes.

Après cela, si le champion de Mayenne ne sort pas de cette quarantaine de jeunes...

Frédéric Gérard

Voir plus

Le journal
4 décembre 2020 - N° 49
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche