Publié le
Mercredi 4 novembre 2020

Les caillebotis assurent le confort thermique

Dessous d’une case de caillebotis chauffé, avec le circuit d’eau.
Dessous d’une case de caillebotis chauffé, avec le circuit d’eau.
Article réservé aux abonnés

A la SCEA de la Raviliais, Pipriac (Ille-et-Vilaine), dans les salles de post-sevrage (PS), certains caillebotis sont chauffés, via un circuit d’eau chaude. Les porcelets apprécient cet espace, dans une salle plus fraîche.

Du sol directement au corps de l’animal, les calories du chauffage sont bien utilisées chez Benoît et Jean-Luc Guillemot, associés de la SCEA, qui compte 180 truies, conduites en quatre bandes, sevrage à 21 jours. "J’avais vu le système du modulo-therm conçu par Fournier, au Space. Quand j’ai construit le nouveau bâtiment de...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 6 novembre 2020 - N° 45
(Version numérique 1,90 €)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
27 novembre 2020 - N° 48
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche