Publié le
Vendredi 14 février 2014

Le dialogue en leitmotiv, pour Système U

La coopérative Vivescia a créé la marque Respect’In pour ses céréales (page 28). Mais elle mais ne négocie pas avec la grande distribution, puisqu’elle ne lui vendra pas directement cette matière première. Dommage, estime le directeur général de Système U Guillaume Darasse. Dans le domaine médical, “il y a le médicament, le malade, le pharmacien. Il y a aussi le prescripteur. Je serais heureux que mes chefs de rayons sachent que la démarche existe”. Cette importance du dialogue entre les partenaires est son leitmotiv. “Notre niveau de connaissance du monde agricole est d’une faiblesse indigente. Et inversement, en matière de marketing, on peut apporter un savoir-faire aux agriculteurs.” Il faut avancer à trois : les producteurs, la transformation et la grande distribution. “Si tout le monde veut essayer de bien faire dans son coin, on va peut-être manquer un rendez-vous.”


Pas le cœur du business



Comment vendre des produits de type AEI ? “Si je parle au client, je ne sais pas trop quoi lui dire. Si je parle au citoyen, si. Nous avons reçu 18 000 courriers postaux. Avant, c’était surtout des réclamations. On a de plus en plus de demandes d’information sur l’origine de nos produits. Le consommateur s’intéresse à la qualité : 1 - le goût, 2- la santé (traçabilité), 3- le sens de l’achat.” Mais pour ce dernier point, “ce ne sont que les prémisses”. Il avoue : “C’est un travail de longue haleine.” Les démarches sur les produits de qualité ne sont pas “le cœur du business”.


Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche