Publié le
Vendredi 20 mai 2016

La maturation est amorcée

Les températures négatives d’avril ont pu dans certaines situations, provoquer des avortements de boutons. En effet, ceux ayant un pédoncule court sur la hampe florale sont sensibles aux gelées. A l’inverse, les siliques déjà nouées peuvent résister à -5°C. Les avortements de siliques dus au froid sont donc plus rares. Ces dernières sont caractérisées par des pédoncules longs sur la hampe florale.


Des ravageurs discrets



Les charançons des siliques sont discrets. Ils ont pu être détectés tôt dans certaines parcelles mais leur nombre a peu évolué. Le stade à risque sera rapidement atteint. Les pucerons cendrés restent eux aussi discrets malgré un signalement précoce de populations dans certains cas. Coté maladies, l’état sanitaire des colzas est généralement sain. Quelques cas de cylindrosporiose ont été signalés.


Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche