Publié le
Vendredi 30 septembre 2016

Ils montent un bâtiment vaches laitières sur caillebotis

Les principaux partenaires du projet : Patrick Lauzier (terrassement), Matthieu Jamoteau (Cam), Rémi Veillé (maçonnerie), Christophe Housseau, Didier Veillé (maçonnerie).
Les principaux partenaires du projet : Patrick Lauzier (terrassement), Matthieu Jamoteau (Cam), Rémi Veillé (maçonnerie), Christophe Housseau, Didier Veillé (maçonnerie).

A Argentré (Mayenne), le Gaec Plaisance mène un chantier important : un bâtiment supplémentaire de 100 logettes sur caillebotis, avec rototraite. Les conditions de travail seront améliorées.

Un bâtiment de 100 logettes, plus le box de vêlage et le bloc traite pour un roto de 40 places sortent de terre. Le chantier, démarré en avril dernier, est conséquent : environ 2 300 m2 de surface bétonnée, dont 1 400 m2 de caillebotis rainuré et de logettes, soit 850 m3 de béton. En dessous, deux fosses de 2,5 m de profondeur, de presque 3 000 m3. En tout, ce sont 24 000 m3 de terre qui ont dû être déblayés pour le terrassement. Pour la Coopérative des agriculteurs de la Mayenne, qui pilote le projet et a réalisé les plans, comme pour l'entreprise SEMG Veillé qui se charge de la maçonnerie, c'est la première fois qu'un chantier aussi important est conduit (1).

1,6  million de litres à deux


Pour Nathalie et Christophe Housseau, les agriculteurs du Gaec, cet investissement était devenu incontournable. Ils produisent à deux 1,6 million de litres, avec 180 vaches. A cela s'ajoutent 100 vaches allaitantes. Le nouveau quai de traite rotatif de 40 postes sera le bienvenu pour remplacer la 1x12 actuelle.

Rémi Hagel

Retrouvez l'intégralité de l'article dans notre édition du 30 septembre 2016.





Rémi Hagel

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche