Publié le
Vendredi 29 mai 2020

Gestion du parasitisme en pâturage : un défi 

Un hiver doux favorisera une émergence rapide et importante des larves L3 à la sortie de l’hiver.
Un hiver doux favorisera une émergence rapide et importante des larves L3 à la sortie de l’hiver.
Article réservé aux abonnés

La gestion du parasitisme au pâturage est un frein pour certains et ne peut plus, aujourd’hui, être réduite à des traitements en systématique. Il faut se positionner en tant que challenger : anticiper, surveiller de près, être proactif. 

Ala sortie de l’hiver, une partie de larves L3 infestantes ont survécu. Les larves sont moins sensibles au froid (elles survivent sous la neige) qu’au sec. Mais un hiver doux favorisera une émergence rapide et importante des L3 à la sortie de l’hiver. Au-dessus de 12°C, et avec de l’humidité (comme cela peut arriver au printemps), elles reprennent vite leur activité et sont...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 29 mai 2020 - N° 22
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
23 octobre 2020 - N° 43
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche