Publié le
Mardi 20 octobre 2020

Faîtage et parois ouverts, et des bâches pour réguler la circulation d’air

L'air se glisse de chaque côté de l'ouverture de 7m de large, sur le faîtage.
L'air se glisse de chaque côté de l'ouverture de 7m de large, sur le faîtage.
Article réservé aux abonnés

Un faîtage ouvert, pour évacuer l’air vicié et amener de la lumière naturelle. Sur les parois du bâtiment, des rideaux automatisés, le plus souvent ouverts. Tels sont les deux piliers d’une bonne ventilation, proposés par Huesker. Comment ça marche ?

Commençons par le haut. L’installation consiste à laisser un trou de 7 mètres de poutre à poutre, au sommet de la toiture. Le vide est complété par des arceaux, recouverts d’une bâche tissée translucide, créant un dôme. Un espace de 25 cm est laissé entre le toit et le dôme. On installe des déflecteurs à chaque limite de...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 23 octobre 2020 - N° 43
(Version numérique 1,90 €)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
27 novembre 2020 - N° 48
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche