Publié le
Jeudi 19 novembre 2020

[Equipement] Et si on entretenait son tracteur  ?

Toutes les opérations de maintenance sont listées sur les notices des constructeurs, ce sont ces documents qui font foi.
Toutes les opérations de maintenance sont listées sur les notices des constructeurs, ce sont ces documents qui font foi.

Un entretien de votre tracteur peut permettre d'éviter un vieillissement prématuré. Un certain nombre de points sont à réviser régulièrement soi-même, environ toutes les 1200 à 1 500 heures. Compter une journée entière pour l'ensemble.

Pour la partie moteur, le changement de filtre à air est primordial, sur un tracteur. "Il faut le regarder tous les jours en période de semis ou de récolte, sinon il finit par se colmater", préconise Sébastien Chalet, formateur en agroéquipement au centre de Nozay (Loire-Atlantique). Il suffit de le souffler avec le compresseur pour enlever toutes les impuretés, plutôt avec un gros débit d'air et peu de pression si possible. Un filtre maintenu propre permet d'optimiser le remplissage du moteur et éviter une usure prématurée des pièces. Certains tracteurs ont deux filtres.

• Autre élément à vérifier régulièrement, l'état du circuit de refroidissement, souvent négligé. Le nettoyage de l'ensemble des radiateurs se réalise en les soufflant vers l'extérieur. Il est recommandé de faire un contrôle quasi-quotidien. Quant au liquide, théoriquement, il se remplace tous les deux ans ou toutes les 1 200 heures. Il suffit de l'évacuer au moyen d'une vis de vidange, puis de le remplacer. Le liquide de refroidissement perd en effet de ses propriétés d'anticorrosion et d'antigel.

• Pour le circuit de lubrification, la vidange s’effectue en théorie toutes les 250 heures de fonctionnement pour les tracteurs les plus anciens. Pour ceux de moins de dix ans, c'est plutôt toutes les 500 heures. Le changement de filtre de carburant, c'est toutes les 500 heures. Attention à toujours respecter les préconisations constructeur de qualité d'huile.

• Sur la partie transmission, Le remplacement de l'huile du circuit hydraulique se fait généralement toutes les 1 200 heures, tout comme le filtre. Pour le pont avant, la vidange et les réducteurs se font aussi toutes les 1 200 heures environ, en respectant bien la quantité dans les réducteurs. Sur le circuit de freinage, le niveau est à contrôler toutes les 50 heures et le remplacement tous les deux ans.

Graissage, climatisation et pneus

• Le graissage du tracteur doit être réalisé régulièrement : une fois par semaine ou toutes les 70 heures sur toutes les articulations du pont avant et relevage arrière, en période intensive. Pour le pont avant, l'idéal est de soulever le tracteur du sol et d’en profiter pour effectuer un contrôle des jeux aux rotules ainsi qu'aux pivots. "Les trois quarts du temps, les relevages ne sont pas entretenus, constate Sébastien Chalet. Il y a une quinzaine de points de graissage, cela permet d'éviter d'être embêté en pleine saison quand la chandelle est grippée, un coup de pompe de graisse à passer, c'est trente secondes."

• Pour le confort, la climatisation peut aussi être entretenue. Pour maintenir le circuit en état, il faut faire fonctionner la climatisation régulièrement, environ une fois par semaine pendant une heure. Cela fait circuler l'huile et évite l'assèchement des joints du circuit. La recharge du circuit doit être faite par un professionnel, et le remplacement du gaz s’effectue tous les trois ans. Pensez aussi aux filtres de cabine qui peuvent être à charbons actifs et au filtre de recyclage d'air en cabine.

• Et les pneus ? la pression est normalement à adapter avant chaque chantier, mais ça, c'est de la théorie. Pourtant, "elle influe directement sur la consommation du tracteur et sur le tassement des sols", rappelle Sébastien Chalet.

Voir plus

Le journal
27 novembre 2020 - N° 48
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche