Publié le
Mercredi 4 novembre 2020

En novembre, c'est le moment de planter les arbres fruitiers

Lors de la plantation d’un arbre à racine nue, bien détasser les racines et placer le collet au niveau du sol.
Lors de la plantation d’un arbre à racine nue, bien détasser les racines et placer le collet au niveau du sol.

Ce mois-ci, récoltez les racines qui ne se conserveront pas bien dans le sol du fait de l’humidité ou des ravageurs. Une fois effeuillés, panais, carottes, navets, betteraves pourront être stockés dans des silos, en cave avec un peu de terre ou de sable ni trop humide ni trop sec. Récoltez aussi au fur et à mesure des besoins, poireaux, bettes, choux, salsifis, radis, salades, mâche, épinards. Plantez les premières racines d’endives à forcer.

En terrain léger, semez fèves et pois d’hiver, plantez gousses d’ail et bulbes d’oignons. Désherbez vos dernières cultures qui ont besoin du maximum de lumière, carottes, salades, épinards. Couvrez les dernières parcelles libérées avec de la paille, du fumier ou du compost qui enrichiront le sol et éviteront le lessivage. Déplacez ou multipliez vos plantations de rhubarbe, artichauts. Plantez fraisiers, petits fruits, arbres fruitiers.

• Le chantier du mois : planter des fruitiers

Le sol doit avoir été décompacté quelques semaines auparavant. Peu de temps avant la plantation qui peut s’échelonner jusqu’en mars, effectuez un travail superficiel pour faciliter la mise en contact entre la terre et les racines. L’emplacement des plants doit être adapté, à la taille des arbres et à la proximité des bâtiments, du potager ou du voisinage. Creusez un trou assez grand pour accueillir les racines que vous aurez détassées sans les tailler sauf si elles sont abîmées. Le trou doit être assez profond pour que le collet (renflement entre tronc et système racinaire) soit au niveau du sol. Les racines peuvent être pralinées (mélange de bouse et d’argile) ou immergées avant plantation si le terrain est sec. Si les racines sont tassées ou enroulées, il faut les libérer.

Placez votre plant et rebouchez le trou en mélangeant avec la terre, du fumier, du compost, un peu de cendres. Le sol ne doit pas être trop tassé et le bourgeon terminal doit être maintenu en bonne forme. Installez un tuteur si possible plus grand que l’arbre pour maintenir la position du plant en cas de grand vent et éviter aux oiseaux d’abîmer le bourgeon terminal. Utilisez des liens souples entre tuteur et tronc pour éviter le cerclage du tronc.

Le plant doit être protégé des rongeurs ou gibiers. Un grillage plastique tenu par deux tuteurs est efficace pour protéger le premier mètre du tronc. Au cours des premières années, le paillage, les protections et l’enherbement doivent être contrôlés.

• Dicton

A la Sainte-Catherine, tout bois prend racine. Aucun lien entre la jeune fille martyrisée le 25 novembre pour avoir refusé de se marier, et une période de l’année ou les feuilles des plants sont tombées et la sève riche est redescendue. Mais la prise des boutures et les plantations en racines nues ont plus de chances de réussite à cette période.

• Le jardinier économe

Bouturez des pousses de petits fruits, groseilles cassis que vous placerez par quatre pour former votre bosquet. Avant production, il faut compter une ou deux années de plus qu’en plantant un godet.

Daniel Denos

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche