Publié le
Samedi 11 juillet 2020

En Mayenne, la Confédération paysanne réitère son plaidoyer pour la régulation laitière

Emmanuel Binois (FMB Ouest), Nicolas Girod (Confédération paysanne), Loïc Chauvin (qui accueillait la conférence) et Dominique Morin (Conf’ 53), réunis pour défendre les producteurs.
Emmanuel Binois (FMB Ouest), Nicolas Girod (Confédération paysanne), Loïc Chauvin (qui accueillait la conférence) et Dominique Morin (Conf’ 53), réunis pour défendre les producteurs.
Article réservé aux abonnés

Nicolas Girod, le porte-parole national de la Confédération paysanne, est venu sur une ferme en Mayenne pour réaffirmer les propositions du syndicat en matière de régulation laitière.

Début avril le Cniel a lancé la proposition de réduction volontaire des volumes. “Pour nous, ‘volontaire’ ce n’est pas suffisant. Il y a eu une baisse des volumes, mais ni mutuelle, ni solidaire entre les différents opérateurs. Cela en a impacté plus que d’autres. Il y a eu un effet d’aubaine, et aujourd’hui certains industriels laitiers annoncent une baisse des prix” déplore Nicolas Girod, porte-parole national de la Confédération...

Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche