Publié le
Vendredi 29 novembre 2013

Disparition de Gilbert Herpe

L’ancien président d’Agrial Gilbert Herpe est décédé samedi 23  novembre, après avoir longtemps lutté contre la maladie. A l’image du personnage, sa disparition est aussi discrète qu’incontournable. L’agriculteur de Cérences avait 64 ans.

Gilbert Herpe s’est investi plus de trente ans dans sa coopérative agricole. En 2000, il est aux manettes pour réussir la fusion tant attendue entre Agralco, Orcal et Coop Can : Agrial est née. Il en sera le président jusqu’en juin 2012. Signe que la coopérative normande a repoussé ses premières frontières sous la houlette du duo qu’il formait avec son directeur Jean-Marie Meulle, c’est un Sarthois qui lui a succédé. Arnaud Degoulet est le président qui a rapproché Union Set d’Agrial, jusqu’à la fusion en 2008.

“On ne sait pas inventer, mais on sait imiter.” La phrase de Gilbert Herpe est révélatrice de l’état d’esprit qui a animé Agrial pour effectuer les reprises successives, même hors de France (16 % de l’activité à l’étranger, aujourd’hui), et dans seize secteurs différents de l’agroalimentaire. La grande dernière de la présidence Herpe : l’absorption de la coopérative voisine Elle & Vire, et la construction d’une nouvelle branche de transformation laitière.
Réputé homme de dialogue, à l’écoute, mais réel leader, l’homme à la silhouette massive savait aussi faire preuve d’humour, pour mieux détourner les questions qui fâchent, lors d’assemblées de section, par exemple. Il fut aussi vice-président de Coop de France et membre du Haut conseil de la coopération agricole. Longtemps après avoir commencé la vie active comme salarié de la Casam
 (Manche). 
 Frédéric Gérard

Frédéric Gérard

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche