Publié le
Vendredi 15 mai 2020

Confinement : que restera-t-il de nos adaptations ?

“Les agriculteurs ont d'abord appris à s'adapter avec le téléphone”, relevait un éleveur. Mais “toutes les solutions ont été utilisées” par les entreprises de conseil.
“Les agriculteurs ont d'abord appris à s'adapter avec le téléphone”, relevait un éleveur. Mais “toutes les solutions ont été utilisées” par les entreprises de conseil.
Article réservé aux abonnés

Et si le confinement développait de nouveaux modes de relations avec son conseiller ou son prestataire de services ? Avant de le constater sur le long terme, ils racontent.

Durant le confinement, les outils numériques et les réseaux sociaux ont fonctionné à plein régime. Interdit de se croiser ? Les agriculteurs sont donc passés par d'autres canaux pour entretenir les relations avec leurs conseillers. Certains ont aussi refusé les visites, et préféré reporter leurs dossiers. “Mais les gens en ont un peu marre”, confie un...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 15 mai 2020 - N° 20
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
29 mai 2020 - N° 22
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche