Publié le
Vendredi 9 octobre 2020

Cette semaine, un œil sur les cultures

Des noctuelles terricoles (photo) sont observées en Sarthe.
Des noctuelles terricoles (photo) sont observées en Sarthe.

• Les chenilles et limaces sur colza

Les conditions météo actuelles sont favorables au développement des colzas.

Des noctuelles terricoles (photo) sont observées en Sarthe. La larve s’attaque au collet des jeunes colzas entraînant leur étiolement voire leur destruction. Des chenilles de piéride du chou sont également signalées en Mayenne. Ces larves se nourrissent des feuilles périphériques des plantes et ne s’attaquent au cœur que si elles sont nombreuses.

Le risque limace se termine, la plupart des parcelles étant sorties de la période sensible. Il est estimé à 3/5 pour les parcelles aux stades cotylédons à 2 feuilles ou si les levées sont hétérogènes.

• Les grosses altises sur colza

Les captures de grosses altises diminuent cette semaine mais il faut continuer de les surveiller. L‘essentiel des parcelles est sorti de la période de risque et les conditions climatiques à venir ne sont pas favorables à leur activité. Le risque est de 3/5 pour les colzas de moins de 4 feuilles

•  Les pucerons et tnethrèdes sur colza

Peu de pucerons cette semaine dans les parcelles. Quelques adultes de tenthrède de la rave et des dégâts de larves jusqu’à 10% de la surface foliaire détruite, observés en Maine-et-Loire et en Loire-Atlantique. Les conditions climatiques actuelles sont peu favorables à ces deux ravageurs. Le risque est de 2/5 pour les pucerons et 3/5 pour les tenthrèdes.

• Le charaçon du bourgeon terminal

Un charançon du bourgeon terminal a été piégé en sud Mayenne. Placez vos cuvettes jaunes pour la surveillance jusqu’à fin novembre.

• Le pyrales et sésamies sur maïs

Un comptage larvaire est conseillé au plus proche de la récolte des maïs pour déterminer la pression larvaire potentielle de l’année suivante. Au-delà de 0,8 larve par plante, le seuil de risque est atteint. Les premiers résultats montrent une faible infestation larvaire.

 

Plus d’infos sur le BSV n°32

Sabine Huet
Le journal
30 octobre 2020 - N° 44
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche