Publié le
Mercredi 22 avril 2020

C’est l’histoire d’une ferme en Roumanie...

Le striptill est une des meilleures techniques pour les implantations des cultures de printemps. (photo Nicolas Lefebvre)
Le striptill est une des meilleures techniques pour les implantations des cultures de printemps. (photo Nicolas Lefebvre)
Article réservé aux abonnés

A Birda, en Roumanie, il a fallu commencer par défricher les terres à moutons. Puis construire le siège d’exploitation. Peu à peu, la ferme de 1 600 ha a pris forme. Les terres ont été travaillées en techniques de cultures simplifiées puis converties à l’agriculture biologique.

Nicolas Lefebvre, d’origine belge, établi depuis quinze ans en Roumanie, gère une ferme acquise par des investisseurs belges. “Ils me laissent toute latitude pour expérimenter de nouvelles techniques”, se plaît-il à dire. L’aventure commence en 2008 par la prospection des terres. En 2010, 520 ha en friches sont achetés, puis 960 ha en 2012 et enfin 245 ha en 2013. Les opérations se succèdent, défrichement des pâtures à moutons, construction des bâtiments et des silos, aménagement des étangs et installation des 20 km de clôtures. La ferme de Birda près de Timisoara,...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 24 avril 2020 - N° 17
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
29 mai 2020 - N° 22
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche