Publié le
Vendredi 12 juin 2020

Aides bio et MAEC : le budget en question

Alors que l’incertitude demeure sur les enveloppes qui seront dédiées à la bio, dans la future Pac et dès cette année	: le nombre de conversions continue de surprendre : 350 en fin d’année en Pays de la Loire.
Alors que l’incertitude demeure sur les enveloppes qui seront dédiées à la bio, dans la future Pac et dès cette année : le nombre de conversions continue de surprendre : 350 en fin d’année en Pays de la Loire.
Article réservé aux abonnés

Le 2nd pilier de la Pac devrait faire l'objet de passe d'armes entre Régions et Etat. Le financement des aides bio et agroenvironnementales reste incertain pour les années à venir.

Le Premier ministre a annoncé fin 2019 le rebasculement au niveau de l'Etat de la gestion des mesures surfaciques — les aides à la bio et les mesures agro-environnementales (MAE et MAEC) en tête. Les déboires des dernières années l'y incitent : retards de paiements, personnel insuffisant dans certains conseils régionaux, logiciel balbutiant à l'ASP (agence de paiement), explosion des conversions en bio surpassant toutes les prévisions, etc. Cette reprise en mains concorde avec une phase transitoire de deux ans, entre deux programmes de la Pac, qu'a imposé le Brexit. Les questions que soulève cette période concernent en premier lieu les financements. La bio est concernée.

Le marché ou...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 12 juin 2020 - N° 24
(Version numérique 1,90 €)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche