Publié le
Vendredi 15 janvier 2016

“Par conviction” “Avoir les mains dans la terre, c’est la meilleure des formations !”

Le stage créatif permet de faire des rencontres extérieures, d’échanger avec des professionnels et de se former concrètement. Je le fais par conviction. Il me correspond plus que le stage de parrainage proposé par la chambre d’agriculture. Mon objectif, c’est de m’installer en juin 2016 sur la ferme parentale de Saint-Symphorien. Elle viendra s’additionner à l’exploitation de mon frère (allaitant, 360 places porcs en intégration, 50 ha), située dix kilomètres plus loin. Au total, nous aurons 110 hectares qui seront convertis à terme en agriculture biologique. En attendant, je suis en stage depuis juillet dernier chez mon frère, converti au bio depuis 1992. Il m’offre un regard sur son activité, tournée vers la transformation (boulange) et la vente en direct n

J’étais cadre dans la grande distribution. Après l’arrêt de mon travail, j’ai fait un bilan de compétences et le maraîchage s’est imposé comme une activité pouvant me plaire. Mais je ne trouvais pas de formation vraiment tournée vers le maraîchage. J’ai découvert la Ciap 72 et son stage créatif. On m’a proposé d’être accompagnée par un maraîcher de Connerré. Avoir les mains dans la terre et apprendre avec un professionnel, c’est la meilleure des formations ! Et puis, on a aussi la possibilité de se faire un réseau. C’est très important n

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche