Publié le
Jeudi 13 août 2020

Weenat : piloter l’irrigation grâce à des capteurs connectés à une application météo

Les tensiomètres connectés mobiles et sans fils Weenat sont reliés à une application. Installés au plus près des cultures, ils aident à mesurer la disponibilité en eau du sol à différentes profondeurs ainsi que la température du sol.
Les tensiomètres connectés mobiles et sans fils Weenat sont reliés à une application. Installés au plus près des cultures, ils aident à mesurer la disponibilité en eau du sol à différentes profondeurs ainsi que la température du sol.

Fondée en 2014 par Jérôme Le Roy, fils d’un agriculteur breton, la startup nantaise Weenat est spécialisée sur le créneau de l’agriculture de précision. Elle accompagne les agriculteurs dans la gestion des ressources en eau grâce à des tensiomètres connectés mobiles et sans fils, reliés à une application. Installés au plus près des cultures, ils aident à mesurer la disponibilité en eau du sol à différentes profondeurs ainsi que la température du sol.

5 000 acteurs installés en France et dans le monde

La solution Weenat s’adapte à tous les types de cultures. Ses capteurs météo sont compatibles avec les principaux outils d’aide à la décision du marché, comme Irrinov, développé par Arvalis, ou Vintel, un modèle de suivi hydrique sur vigne produit par ITK, une société partenaire de l’entreprise nantaise. "Pour connaître les besoins réels en eau d’une plante, il faut aussi s’intéresser à la vie sous le sol. Notre tensiomètre apporte ces précisions et aide à orienter l’irrigation avec précision", précise Romain Vallée, agronome et chargé d’affaire chez Weenat.

L’an dernier, Weenat a levé 2 M€ pour booster son développement à l’international. Les six types de capteurs agro - météo connectés sont maintenant au nombre de 5 000, distribués en France et dans le monde.

"Au-delà des bénéfices techniques et environnementaux, la bonne gestion de l’irrigation représente un intérêt économique certain pour l’agriculteur. L’eau économisée sur une parcelle sera utilisée pour les zones et cultures les plus sèches et les plus nécéssiteuses", indique Weenat.

Christian Evon
Le journal
23 octobre 2020 - N° 43
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche