Publié le
Vendredi 26 juin 2015

Une brebis OGM dans la chaîne alimentaire

Le Parisien a révélé qu’une agnelle de l’Inra, génétiquement modifiée avec une protéine de méduse, s’est retrouvée dans la chaîne alimentaire à l’automne dernier. Cette protéine “couramment utilisée dans des protocoles de recherche” selon l’Inra, donne à la peau des reflets fluorescents qui aident à évaluer la viabilité de greffes. En novembre 2014, l’agnelle a été envoyée à l’abattoir au milieu d’animaux destinés à la consommation et sa viande a été achetée par un particulier en Ile-de-France. La protéine “ne présente aucune toxicité”, rassure l’Inra. Il reconnaît “une succession d’erreurs et de responsabilités dans toute la chaîne hiérarchique”. Une enquête est ouverte.

Voir plus

Le journal
25 septembre 2020 - N° 39
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche