Publié le
Jeudi 29 octobre 2020

Un réseau, un collectif, trois méthaniseurs : des éleveurs veulent éviter l'usine à gaz

Le projet né à Ernée porte sur trois unités de méthanisation similaire à celle de Meslay-du-Maine au sud du département (ici...
Le projet né à Ernée porte sur trois unités de méthanisation similaire à celle de Meslay-du-Maine au sud du département (ici en photo), d'une capacité de 10 GWh.
Article réservé aux abonnés

Autour d'Ernée, des agriculteurs veulent attirer leurs collègues pour produire du gaz demain. Cependant, ils veulent éviter les pièges de dossiers de très grande dimension. Ils projettent plutôt d'essaimer des unités près des zones urbaines et à proximité des exploitations apporteuses de matières.

Au nord-ouest de la Mayenne, aucun projet collectif n’avait jusqu’ici émergé (1). Etonnant, dans une zone avec une aussi forte densité d’élevages. Depuis près de deux ans, un groupe de six agriculteurs a jugé le moment approprié. GRDF veut en effet décupler la part de biométhane dans le réseau — un objectif fixé à 20 % dans une convention avec l’Etat.

Créer un réseau de gaz

La communauté de communes d’Ernée y réfléchit depuis 2015. "Le premier intérêt que j’y vois, c’est surtout pour les agriculteurs", témoigne Jacqueline Arcanger, maire d’Ernée...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 30 octobre 2020 - N° 44
(Version numérique 1,90 €)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
27 novembre 2020 - N° 48
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche