Publié le
Mardi 17 novembre 2020

Un métier pour faire le lien entre agriculture et technologie

Jean-Benoît Pierrot	: "Les coops collectent de nombreuses données, mais ne voient pas forcément ce qu'elles pourraient en faire." (photo Isen)
Jean-Benoît Pierrot : "Les coops collectent de nombreuses données, mais ne voient pas forcément ce qu'elles pourraient en faire." (photo Isen)
Article réservé aux abonnés

L'arrivée des nouvelles technologies — robotique, intelligence artificielle, etc. — dans l'agriculture exige de nouvelles compétences, à l'interface entre ingénierie et agronomie. Entretien avec Jean-Benoît Pierrot, responsable Agriculture et numérique à l'Isen Yncréa Ouest.

Décrivez-nous ce nouveau profil d'ingénieurs agricoles...

Pour les désigner, j'utilise le néologisme d'agrotechnologue. C'est un nouveau métier qui se situe à l'interface entre les agronomes qui sont du côté du vivant et ceux qui sont du côté de la technologie et du numérique. Ce n'est pas complètement nouveau mais souvent, ce sont plutôt des écoles d’agronomie...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 13 novembre 2020 - N° 46
(Version numérique 1,90 €)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
27 novembre 2020 - N° 48
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche