Publié le
Mardi 27 octobre 2020

Trouver des alternatives au gaz en aviculture

La chaudière à biomasse semble bien adaptée pour chauffer les poulaillers mais l’investissement est élevé et les aides ne...
La chaudière à biomasse semble bien adaptée pour chauffer les poulaillers mais l’investissement est élevé et les aides ne sont pas encore à la hauteur.
Article réservé aux abonnés

La filière avicole anticipe les futures augmentations du prix du gaz en cherchant des modes de chauffage permettant de s’affranchir ou de réduire la dépendance à cette énergie fossile.

La filière avicole a choisi de travailler sur les alternatives au gaz propane pour le chauffage des poulaillers dans le cadre du RMT bâtiment d’élevage de demain", introduisait Gaëtan Laval, ingénieur bâtiment énergie à l’Itavi, lors d’un récent webinaire. En grande majorité les poulaillers sont équipés de chauffages radiants ou aérothermes fonctionnant au gaz propane. L’investissement est peu élevé, ils sont faciles à mettre en place et à utiliser. Par contre, ils produisent du CO2 dans la salle d’élevage et la...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 23 octobre 2020 - N° 43
(Version numérique 1,90 €)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
4 décembre 2020 - N° 49
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche