Publié le
Lundi 18 juillet 2016

Sur les chantiers de luzerne, les chauffeurs sont connectés

Au volant de son ensileuse, Anthony communique l'état d'avancement du chantier aux différents chauffeurs des bennes. Ainsi, ils peuvent savoir s'il y a besoin ou non d'un camion supplémentaire.
Au volant de son ensileuse, Anthony communique l'état d'avancement du chantier aux différents chauffeurs des bennes. Ainsi, ils peuvent savoir s'il y a besoin ou non d'un camion supplémentaire.

A la Codema et Coopédom, les chauffeurs sont désormais équipés d'un logiciel qui géolocalise et tient compte de l'état des chantiers de fauche en temps réel. Ainsi, doublons et temps de trajets sont optimisés. Reportage près de Rennes.

Sébastien conduit un camion pour charger la luzerne qui a été fauchée. Sur son smartphone, “j'ai renvoyé le message que le chantier est terminé. Je fais venir un autre chantier”. Digital DC System a développé cette application, Facilitime, utilisée depuis cette saison par la Codema (Mayenne) et Coopédom (Ille-et-Vilaine). Elle permet de gérer les chantiers. La logistique n'est pas une mince affaire : en période de chantier, en Mayenne et en Ille-et-Vilaine, seize camions tournent, ainsi qu'une vingtaine de matériels (tracteurs, ensileuses). En période de chantiers, chaque ensileuse traite 50 ha à 70 ha par jour (en 2x8 chez Coopédom). Les tracteurs et ensileuses se connectent à Facilitime sur leurs tablettes, les chauffeurs de camion utilisent leur téléphone portable.

Rémi Hagel

Retrouvez l'intégralité de l'article dans notre édition datée du 15 juillet 2016.


Rémi Hagel

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche