Publié le
Jeudi 30 juillet 2020

Réserve d’eau, à chacun son projet

Entre Maxime Poincloux (ici sur la photo) et Stéphane Gouhier, les productions sont certes différentes mais la volonté de construire une retenue d'eau répond aux mêmes objectifs.
Entre Maxime Poincloux (ici sur la photo) et Stéphane Gouhier, les productions sont certes différentes mais la volonté de construire une retenue d'eau répond aux mêmes objectifs.
Article réservé aux abonnés

Les retenues d’eau permettent de sécuriser ses productions et son revenu, tout en apportant de la valeur à son exploitation. C’est ce qui a guidé dans leurs projets Maxime Poincloux, producteur de porcs et grandes cultures à Loiré (Maine-et-Loire), et Stéphane Gouhier, cidriculteur à Ballots (Mayenne).

ALoiré, en Maine-et-Loire, Maxime Poincloux, associé avec son frère Mathieu, nourrit ses 3 700 porcs charcutiers avec uniquement de l’aliment produit sur la ferme. L’exploitation couvre 330 hectares : majoritairement blé, puis maïs, colza et un peu d’orge. “Le site est constitué de limons profonds sur schistes, avec une bonne réserve utile en eau et un bon potentiel, avec des blés à 85 q/ha. A 6 km, un autre noyau constitué de sols très sableux ne donnerait rien de bon sans irrigation.”

Une réflexion depuis cinq ans

“Quand je suis arrivé sur...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 31 juillet 2020 - N° 31
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
18 septembre 2020 - N° 38
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche