Publié le
Vendredi 7 octobre 2016

Règlement zootechnique européen : vers la division ?

Le nouveau règlement
 zootechnique européen bouleversera la cartographie des organismes du dispositif génétique français. Mais de quelle manière ?
A l’unité, prônée par France Génétique élevage, le pays semble choisir la voie de la division. Alors que nos voisins jouent la carte du regroupement, nous peinons à nous rassembler. Pas franchement dupes, les responsables des organisations historiques sont convaincus que plusieurs OS fleuriront au sein des grandes races. Adieu la démarche collective ou pour les plus pragmatiques, les économies d’échelle. C’est à partir de forces contradictoires que se bâtiront les schémas de sélection. Suggérant que ceux qui auront les moyens financiers de la recherche et de l’innovation en génétique auront le pouvoir.
Et l’éleveur dans tout ça ? Quelle place occupera-t-il alors même qu’il a construit ce précieux édifice génétique ?

Le nouveau règlement zootechnique européen bouleversera la cartographie des organismes du dispositif génétique français. Mais de quelle manière ?

A l’unité, prônée par France Génétique élevage, le pays semble choisir la voie de la division. Alors que nos voisins jouent la carte du regroupement, nous peinons à nous rassembler. Pas franchement dupes, les responsables des organisations historiques sont convaincus que plusieurs OS fleuriront au sein des grandes races. Adieu la démarche collective ou pour les plus pragmatiques, les économies d’échelle. C’est à partir de forces contradictoires que se bâtiront les schémas de sélection. Suggérant que ceux qui auront les moyens financiers de la recherche et de l’innovation en génétique auront le pouvoir.

Et l’éleveur dans tout ça ? Quelle place occupera-t-il alors même qu’il a construit ce précieux édifice génétique ?

Nathalie Barbe

Retrouvez nos deux pages spéciales dans notre édition datée du 7 octobre 2016.


Nathalie Barbe

Voir plus

Le journal
7 août 2020 - N° 32
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche