Publié le
Vendredi 16 octobre 2020

Qu’attendre d’un apport d’acides aminés dans la ration des laitières ?

Article réservé aux abonnés

Après la MAT et les PDI, c'est au tour des acides aminés d'occuper le devant de la scène. Les nutritionnistes et les éleveurs montrent un intérêt croissant pour une couverture protéique plus précise et plus efficace.

Petit rappel physiologique. Les vaches synthétisent leurs protéines à partir d’acides aminés absorbés au niveau de l’intestin. Ceux-ci proviennent des protéines microbiennes issues de la valorisation de la ration, ou directement de la ration. Un apport complémentaire peut aussi être une source mais dans ce cas, les acides aminés devront être "rumino-protégés" afin d’être valorisés dans l’intestin.

En nutrition, on cherche à maximiser la production de protéines microbiennes. Comment ? En approvisionnant le rumen en azote dégradable, en énergie dégradable mais aussi en fournissant les acides aminés bypass à...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 16 octobre 2020 - N° 42
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
30 octobre 2020 - N° 44
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche