Publié le
Vendredi 7 juin 2013

Patrice Leroux : "Envoyer le bon salarié là où il faut"

Question : Quelles conditions pour un bon remplacement ?

PHOTO : Patrice Leroux préside une association de remplacement en Loire-Atlantique



"Les adhérents font du lait, de la vache allaitante, du porc et de la volaille, et la transformation se développe. Les salariés n'ont pas tous le même profil. S'il faut un porcher, l'éleveur recherchera bien sûr un salarié qui a connait la production porcine. Une association cantonale travaille avec 10 à 15 salariés en moyenne, ce qui permet de répondre à la plupart des situations. Cela implique aussi que le responsable du planning connaisse bien les exploitations des adhérents pour y envoyer la bonne personne."
Christian Evon

Voir plus

Le journal
22 mai 2020 - N° 21
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche