Publié le
Lundi 19 octobre 2020

Oui, les réserves d’eau peuvent abriter de la biodiversité

Réserve d’eau au Plessis-Macé (Maine-et-Loire). Des berges sinueuses et en pente douce permettent de faciliter la diversité...
Réserve d’eau au Plessis-Macé (Maine-et-Loire). Des berges sinueuses et en pente douce permettent de faciliter la diversité végétale et d’augmenter ainsi la diversité d’habitats.
Article réservé aux abonnés

Il y a un peu de "biodiversité ordinaire" sur les réserves d’irrigation. Les résultats d’une étude menée l’an dernier par le réseau Arbre sur trente plans d’eau de Maine-et-Loire ont été présentés le 9 octobre. "Ce ne sont pas des mares remarquables, ici c’est de la biodiversité ordinaire", constate Oona Le Rallic, chargée d’études flore et végétation,...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 16 octobre 2020 - N° 42
(Version numérique 1,90 €)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
4 décembre 2020 - N° 49
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche