Publié le
Vendredi 9 octobre 2020

Normande : l’aptitude bouchère recherchée

En race Normande, le progrès génétique marqué depuis 2015 permet aux éleveurs d'aller chercher de la valorisation bouchère avec des taureaux au top sur ce poste.
En race Normande, le progrès génétique marqué depuis 2015 permet aux éleveurs d'aller chercher de la valorisation bouchère avec des taureaux au top sur ce poste.
Article réservé aux abonnés

La Normande peut produire une viande de qualité, en schéma traditionnel de type herbager ou avec une conduite orientée maïs pour produire du taurillon. Les éleveurs peuvent s’appuyer sur le nouvel ISU qui introduit les aptitudes bouchères.

La mixité de la race Normande permet aux éleveurs d’aller chercher de la valeur ajoutée en misant sur les filières qualité, comme la STG (spécialité traditionnelle garantie) ou Ma Normande locale. De quoi permettre une plus-value comprise entre 200 et 300 euros par vache de réforme, alors que les volumes restent pour le moment assez modestes.

Synthèse bouchère : précocité et conformation

L’ISU...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 9 octobre 2020 - N° 41
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
23 octobre 2020 - N° 43
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche