Publié le
Vendredi 6 novembre 2015

New Holland : le tracteur T7 fait peau neuve pour Agritechnica

New Holland lancera ses nouveaux produits au salon Agritechnica (à Hanovre, du 10 au 14 novembre). La moissonneuse-batteuse CX 7/8, mais aussi l'ensileuse Forage Cruiser et le tracteur T7 250 à 300 ch. L'ensileuse est dotée d'un système de gestion automatique de l'avancement (Power Cruise), ainsi que d'un système de remplissage automatique des remorques grâce à des caméras infra-rouge fixées sur la goulotte (IntelliFill).


Les T7 viennent combler un trou dans la gamme, qui s'arrêtait à 230 ch et repartait à 280 ch.

"Cela répond à une demande de nos clients : des tracteurs pas trop lourds, avec de la puissance. On en a besoin. C'est le tracteur pour les entrepreneurs de demain" explique le concessionnaire Damien Douillet. Le nouveau T7 pèse 10,5 t. La transmission à variation continue est à haut rendement mécanique (il monte à 40 km/h sans hydraulique).



Il est doté de pneus de grand diamètre (2,05 à 2,15 m). Un système contrôle la pression des pneus en direct. On sait s'il y a besoin de reglonfler (manuellement). C'est un bon compromis par rapport au télégonflage, avance Nicolas Morel, responsable produit Tracteur. Car le télégonflage a un coût (autour de 14 000 €, contre 800 € pour ce système), et peut handicaper le freinage. Le T7 est équipé de système ABS : il évite tout dérapage en cas de freinage d'urgence, avec une roue sur route et l'autre sur le bas côté. Par ailleurs, lorsqu'on tourne en bout de champ, la roue intérieure en buttée se retrouve bloquée et resserre ainsi l'angle.





ENCADRE



Les moteurs plus économes



Les moteurs en Tier 4 A sont 100 fois moins polluant que les premiers moteurs Tier 1 de 1996. Et les moteurs Tier 4 B (ou final) sont 190 fois moins polluant. L'ensemble des matériels New Holland, du tracteur à l'ensileuse, est doté de ces moteurs. Le constructeur met en avant la simplicité de ses moteurs, qui ne nécessitent pas de vannes EGR, ni de filtres à particules. Simplement de l'ADBlue. L'EGR consiste à réintroduire des gaz d'échappement dans le système :

"Avec l'encrassement, cela compromet la qualité de la combustion, et donc la nervosité, et la consommation" explique Nicolas Morel, responsable produit Tracteur. Les économies de carburant (par rapport aux anciens moteurs) sont évaluées à 13%. Pour l'utilisateur, ce sont aussi des économies sur l'entretien.


Le journal
7 août 2020 - N° 32
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche