Publié le
Mercredi 26 août 2020

Néonicoinoïdes : "l'UE pourrait annuler la décision française"

Le député européen socialiste Eric Andrieu fait savoir qu'il déposait ce matin 26 août une demande de supension de la dérogation française aux néonicotinoïdes, auprès de la Commission européenne. Le parlementaire français réclame l'application de l'article 53 du réglement européen sur les produits phytopharmaceutiques: ce texte "permet à la Commission de suspendre une dérogation nationale abusive quant à l'utilisation de produits chimiques".

En France, l'interdition de cet insecticide est en vigueur depuis 2018. Mais le Gouvernement a exprimé début août son intention de lancer une dérogation. "Cette décision va à l'encontre de tous les engagements nationaux et européens pour la biodiversité, la protection de l'environnement", dénonce Eric Andrieu. Qui défend son action au titre de "l'intérêt général".

Le journal
23 octobre 2020 - N° 43
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche