Publié le
Samedi 5 septembre 2020

Mission sur le suicide : bientôt les premières pistes

“Beaucoup d’agriculteurs n’osent pas prendre leur téléphone pour confier leurs problèmes à une institution à laquelle ils doivent de l’argent”, lance Olivier Damaisin en parlant de la MSA.
“Beaucoup d’agriculteurs n’osent pas prendre leur téléphone pour confier leurs problèmes à une institution à laquelle ils doivent de l’argent”, lance Olivier Damaisin en parlant de la MSA.
Article réservé aux abonnés

Le député Olivier Damaisin s’apprête à rendre au Premier ministre son rapport sur le suicide et le mal-être des agriculteurs. Il préconise notamment d’instaurer des référents locaux, d’impliquer davantage les vétérinaires et de mieux communiquer sur le dispositif Agri’écoute.

Olivier Damaisin (LaREM, Lot-et-Garonne) a finalisé, le 20 août, la mission sur le mal-être et le suicide des agriculteurs lancée en mars. Il remettra officiellement son rapport à Jean Castex courant septembre. Pendant six mois, il a interrogé une vingtaine d’acteurs (syndicats, banques, assurances, associations, institutions vétérinaires et comptables, agriculteurs et familles...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 4 septembre 2020 - N° 36
(Version numérique 1,90 €)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche