Publié le
Vendredi 25 juillet 2014

Menues pailles : ne pas freiner le débit de chantier

La menue paille est restituée sur l'andain ou éjectée latéralement dans la remorque.
La menue paille est restituée sur l'andain ou éjectée latéralement dans la remorque.

Chez Thievin, le choix de la turbine a été fait pour ne pas freiner le débit de chantier et être adaptable à toutes les machines. L'équipement est posé juste à l'arrière des grilles, avec une vis en entraînement hydraulique qui tourne entre 200 à 300 trs/min. La menue paille va alimenter la turbine en six pales pour faire une éjection soit à l'arrière sur l'andain, soit latéralement par un tuyau de diamètre 160 à 200  mm. 

“La limite de l'éjection latérale, c'est d'avoir une remorque en plus pour la menue paille” remarque Joël Deborde de la société Thiévin. Il faut “35 à 50 litres minute d'huile pour alimenter le récupérateur et 180 à 200 bars, donc sur des machines équipées d'éparpilleur mécanique, il faut ajouter le surcoût de la centrale et de la pompe hydraulique”. Alain Reulier, président de la Cuma du Val Chamblay à Chanzeaux (Maine-et-Loire), précise qu'il faut ralentir la moissonneuse quand le régime de la turbine baisse “pour passer le bouchon et éviter le bourrage”.
Sabine Huet

POUR EN SAVOIR PLUS
Retrouvez nos deux pages spéciales menues pailles dans l'Avenir agricole daté du 25 juillet 2014.
Sabine Huet
Le journal
7 août 2020 - N° 32
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche