Publié le
Vendredi 25 décembre 2015

Mardi  29 décembre 2015, le dernier marché aux bestiaux à Laval

Ils auront essayé jusqu'au bout. Les négociants en bestiaux et les abattoirs qui travaillent au marché de Laval ont adressé deux courriers recommandés à la mairie de Laval, réclamant la possibilité de continuer à venir y travailler. Le foirail de Laval doit cesser son activité à la fin de l'année.

“Tant que le terrain n'est pas vendu, serait-il possible de garder le marché à notre charge, comme centre d'allotement ou de transit ?” demandait Jean-Paul Weber, le président des négociants, le 24 novembre. Puis, “vous serait-il possible de garder une surface de 5 000 à 10 000 m2 près du restaurant, sur les 80 000 m2, à la charge des négociants en bestiaux ?” (12 décembre).

Mardi 22 décembre, il a reçu la réponse de Marcel Blanchet, le président du syndicat mixte : c'est non. “Je vous confirme la fermeture du foirail au 31 décembre 2015. Des travaux d'extension d'une entreprise riveraine vont commencer dès le début 2016.”

“On est extrêmement déçus de cette décision. Je pense qu'ils pouvaient nous laisser encore un peu de temps avant de démonter. On surveillera de près l'évolution du site” lâche le négociant dubitatif. “Je ne sais pas comment on va faire, on va se débrouiller autrement.”

Le dernier marché se tiendra donc mardi 29  décembre.

Rémi Hagel




Rémi Hagel

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche