Publié le
Vendredi 4 juin 2010

Marcel Blanchet passe le témoin

Il faut bien penser à la retraite et savoir passer la main” glisse dans un sourire Marcel Blanchet, qui ne préside plus la Codema depuis le 8 avril. Personnage historique du partenariat né en 1989 entre des agriculteurs et une entreprise, le groupe de gestion de déchets Séché environnement, il reste néanmoins président d'honneur et de la coop. Tout a été organisé pour assurer “une transition en douceur” et une gestion dans la continuité, “avec les mêmes valeurs et le même fonctionnement”. Vice-président depuis trois ans, Hervé Lhotellier reprend le flambeau. Installé avec sa femme à Launay-Villiers, en production lait et porcs engraissement, il est administrateur
depuis 1997, année de création de
la Codema. Ce qui l'avait alors
séduit : “Une tendance vers l'auto-nomie alimentaire grâce une protéine locale, avec une maîtrise de la qualité, de la quantité et des coûts.” Et de souligner que se rendre moins dépendant des importations de soja (notamment) répond aussi à une logique de préservation de l'environnement. “Autre source de motivation à adhérer au projet, ajoute Hervé Lhotellier : l'utilisation d'une nouvelle source d'énergie, le biogaz, en se passant des énergies fossiles”. De mémoire de déshydrateurs, il s'agissait à l'époque d'une première au monde.

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche