Publié le
Samedi 4 juillet 2020

Manger bio prépare sa régionalisation

La plateforme numérique Manger bio, articulée autour de distributions des producteurs eux-mêmes, pourrait se transformer en plateformes physiques, avec d'autres partenaires. (photo d’archives)
Article réservé aux abonnés

Longtemps discutée, la fusion de différentes plateformes de préparation de commandes de producteurs bio se concrétise. Une structure régionale devrait être opérationnelle en 2021.

Manger bio, au départ, ce sont des producteurs bio, qui ont créé une plateforme pour regrouper l’offre sur un territoire. Les clients (restaurateurs ou gestionnaires de cuisine collective) voient ainsi leur prise de commande facilitée, via un site Internet. Une facturation commune aux différents producteurs leur est adressée.

En Pays de la Loire, il existe trois structures départementales Manger bio : en Vendée, en Loire-Atlantique et en Mayenne. En Vendée, le relatif échec de la légumerie a plombé...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 3 juillet 2020 - N° 27
(Version numérique 1,90 €)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche