Publié le
Vendredi 6 septembre 2013

Les utilisateurs donnent des notes

Avec des démonstrations dynamiques en continu (récolte et confection du silo) et les commentaires des constructeurs sur leurs machines, le pôle ensilage a attiré un large public pendant deux jours. “Organisé juste avant le début des ensilages, le Salon était le lieu idéal pour connaître les dernières actualités en la matière” rappelle Michel Le Roch, le président du Salon aux Champs. Les visiteurs ont pu voir en conditions réelles de travail les ensileuses automotrices John Deere, Claas, New Holland et Krone.
Dans l'Observatoire qualitatif du matériel agricole (70 enquêtes réalisées en 2012), les utilisateurs ont noté de 0 à 10 une liste de 21 critères et la synthèse permet, pour chaque modèle enquêté, de le positionner par rapport à la note minimale et à la note maximale.
Les ensileuses Claas Jaguar 800 sont leaders sur le marché et les modèles de la série sont bien appréciés. La prise en main et le positionnement des commandes sont simples et fonctionnels. La motorisation, selon la gamme, est suffisante. La machine est assez maniable et offre une bonne visibilité d'ensemble, surtout sur l'arrière. En ce qui concerne l'entretien, l'accès au bloc hacheur est compliqué. Le changement de longueur de coupe (manuel) est moyennement apprécié.


Attention à la puissance et au débit de chantier



“Deux points sont à prendre en compte au moment de l'achat d'une machine neuve : d'abord la puissance, qui doit être adaptée aux quantités d'herbe et de maïs à récolter” estime Eric Canteneur, conseiller machinisme à l'Union des Cuma des Pays de la Loire. “Pour la récolte de l'herbe, on a toujours trop de puissance et 300 chevaux suffisent. Le débit de chantier est aussi à prendre en compte : il faut que les remorques suivent et que le silo soit fait dans de bonnes conditions.”


Second point de vigilance : le débit de chantier. “Une ensileuse 8 rangs apparaît aujourd'hui comme un bon compromis” poursuit Eric Canteneur. “Avec une machine 10 rangs, on peut avoir 30 % de largeur en plus mais aussi une baisse de la vitesse d'avancement. Ce qui compte, c'est que le débit soit globalement performant.”



Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche